« L’Orchestre Parfum est l’alchimie entre mes deux passions que sont la musique et le parfum » – Pierre Guguen

0
562

L’Orchestre Parfum est une marque de parfums créée en France par Pierre Guguen. Il a fait une retranscription de la musique en fragrance. Décryptage avec son fondateur pour bien comprendre ce concept.

Actu beauty : Quelle est l’histoire de L’Orchestre Parfum ?

Pierre Guguen : Passionné de musique et de parfum, j’ai commencé il y a huit ans à expérimenter sur scène les liens entre ces deux matières artistiques à travers différents projets.

En parallèle, J’ai travaillé pendant huit ans au développement créatif et marketing de marques telles que Comme des Garçons ou Viktor & Rolf entre Barcelone et Paris. Ma vie a été longtemps séparée entre mon activité professionnelle et ma passion pour la musique.

Beaucoup de concerts notamment sur Barcelone où nous jouions très régulièrement. Open Space le jour, Scène la nuit double life

Un jour j’ai voulu enrichir l’expérience LIVE livrée à notre publique grâce au parfum. Une amie parfumeuse a créé une fragrance inspirée d’une de nos chansons et nous l’avons donnée à découvrir en live au public. Réactions fantastiques, nouvelle émotion et ouverture du champs des possibles.

C’était il y a huit ans et je dirais que c’était l’origine de L’Orchestre Parfum.

J’ai continué les années suivantes en parallèle de mon travail et en tant qu’artiste à faire se rencontrer musique et parfum sur scène à travers différents projets où je m’impliquais directement.

L’Orchestre Parfum est né dans un atelier de luthiers du 11ème à Paris lorsque j’ai senti les effluves de bois de cèdre de violon et vernis de violoncelles.

J’ai visité plusieurs ateliers jusqu’à identifier le solfège olfactif de la musique (cuivres des trombones, peau de Kora, cuir Darbouka).

J’ai ensuite demandé à des parfumeurs de talent de mettre en fragrance des souvenirs de voyage vécus ou musique et parfum connectés rendaient le moment inoubliable.

Les cinq premiers parfums développés, cinq virtuoses ont eu carte blanche pour mettre les parfums en musique.

Une rencontre nouvelle entre artisans, parfumeurs et musiciens pour une expérience poly sensorielle nouvelle

Actu beauty : Vous avez collaboré avec combien de nez pour le projet L’orchestre Parfum ?

Pierre Guguen : J’ai démarré avec deux parfumeuses, Anne-Sophie Behaghel et Amélie Bourgeois du studio Flair. Une signature et puissance uniques guidées par l’intuition.

Puis Jean-Jacques (ex-Takasago) a rejoint notre univers sur la composition de Piano Santal. L’idéal pour cette fragrance car c’est un grand parfumeur passionné de musique et…pianiste !

Actu beauty : La marque est composée de combien de parfums ?

Pierre Guguen : Six parfums aujourd’hui et notre ambition est de faire vivre toutes les musiques du monde au sein de ce projet polysensoriel. Notre prochain lancement sera sur la musique électronique et cela s’annonce incroyable. Comment recréer l’odeur de l’électro ? de la techno ? Nos parfumeurs se sont lancés ce défi. J’ai hâte de vous les présenter.

Actu beauty : Vos fragrances sont-elles bien commercialisées à l’étranger ?

Pierre Guguen : Oui, nous sommes présents dans plus de 20 pays à travers de superbes parfumeries de niche et de grands magasins.

Actu beauty :  Parlez-nous de votre dernière fragrance.

Pierre Guguen : A la différence des cinq premiers parfums inspirés de souvenirs de voyage, Piano Santal est inspiré d’un rêve.

Je me suis réveillé dans mon lit et au lieu d’être dans ma chambre, j’étais à l’intérieur d’un Piano qui jouait une mélodie inconnue et envoutante, j’entendais aussi les craquements du bois et les marteaux métalliques jouer autour de moi. Je me suis réveillé en sursaut avec une odeur de bois très forte et j’ai porté par réflexe mon poignet à mon nez pour créer une sorte de ‘reset’ olfactif.

Odeur de peau, cocon du lit et bois de piano. J’ai décidé de mettre ce souvenir persistant en parfum avec un grand parfumeur nommé Jean Jacques qui a aussi la particularité d’être…pianiste ! Il a tout de suite senti l’énergie dont je lui faisais part et à créer une fragrance que j’adore, me faisant revivre ce rêve à chaque spray.

Pour la composition musicale, j’ai contacté un grand pianiste qui aime aussi créer des fusions, bouger les lignes entre jazz, classique et autres formes musicales. Edouard Ferlet. J’ai un jour vu un live au cours duquel il se levait de son tabouret pour aller jouer avec des baguettes dans le corps de son Piano ! J’ai entendu à ce moment-là la même énergie boisée présente dans mon rêve. J’ai eu l’immense chance et privilège qu’il interprète Piano Santal en musique.

Actu beauty : Comment se fait la collaboration entre les musiciens et les nez pour la création de vos fragrances ?

Pierre Guguen : Les fragrances sont inspirées de souvenirs de voyage ou rêve que j’ai vécu où l’alchimie musique et parfum rend ce moment inoubliable. Les parfumeurs s’en inspirent pour créer une fragrance musicale. Le musicien reçoit le parfum en carte blanche et compose librement une composition originale.

Actu beauty : Quelle stratégie avez-vous adoptée pour que votre marque soit visible ?

Pierre Guguen : Nous nous entourons d’artistes, artisans et collaborateurs que nous adorons et avec qui nous aimons travailler. Le résultat je pense, sonne authentique et c’est cela qui donne de la visibilité et une fréquence unique à nos fragrances musicales.

Nous essayons de projeter cette singularité sur notre image en point de vente et communication.

Actu beauty : Comptez-vous rester dans la catégorie de parfums de niche ?

Pierre Guguen : Au cours de ces dernières années, le sélectif tend de plus en plus vers la niche (collections privées, augmentation prix…) et la niche emprunte des codes du sélectif (coffrets, campagnes omni canales) etc…

Je ne crois pas que la niche existe encore comme il y a 10 ans, les choses évoluent c’est normal il ne faut pas lutter contre.

Ce projet est guidé depuis le premier jour par la liberté, liberté de créer et de partager.

C’est cette énergie si précieuse et fragile que je veux conserver à n’importe quel prix et qui guidera le futur de L’Orchestre Parfum.

Propos recueillis par Hermann KOUADIO

 

 

 

 

 

 

 

Ne Manquez rien
Souscrivez à notre Newsletter
Soyez le premier à recevoir les dernières mises à jour et du contenu exclusif directement dans votre boîte de réception.
Souscrivez
Vous pouvez vous désabonner à tout moment
close-link