dimanche, novembre 28

En 2026, 30% des achats mondiaux de cosmétiques se feront en ligne

0
56

 

Déjà des acteurs majeurs du secteur, les pureplayers du commerce électronique Amazon, Alibaba et JD.com devraient croître 4 à 5 fois plus vite d’ici 2026 que les retailers classiques tels que Walgreens Boots Alliance et CVS Health. Dans la foulée de l’accélération enregistrée au cours de la pandémie, les ventes en ligne devraient représenter près d’un tiers des ventes mondiales de produits de santé et de beauté d’ici 2026 (contre 20% en 2021). Pinduoduo en Chine et Shopee en Asie du Sud-Est connaîtront les taux de croissance les importants dans la catégorie au cours des cinq prochaines années.

Au cours des cinq prochaines années, les ventes en ligne de produits de soin et de beauté augmenteront plus de trois fois plus vites que les ventes en magasin. La crise du COVID-19, avec son cortège de confinements, de fermetures de magasins et de centres commerciaux a réinitialisé les habitudes d’achat, explique Edge by Ascential, sur la base de données de sa branche de recherche et d’analyse Edge Retail Insight .

Croissance à deux chiffres pour les achats en ligne

Au total, les ventes au détail de produits de santé, de beauté et de soins personnels devraient progresser de 305 milliards de dollars US dans le monde entre 2021 et 2026 pour atteindre 1,34 billion de dollars, selon les prévisions des auteurs du rapport. Reflet de la transition vers les achats en ligne – une tendance accélérée par la pandémie – un peu plus de 50% de la croissance proviendra du commerce électronique.

Selon Edge Retail Insight, les ventes en ligne de la catégorie afficheront un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 12,1% entre 2021 et 2026, dépassant de loin le taux de croissance de 3,3% des ventes en magasin. La transition de la catégorie vers le commerce en ligne, est parfaitement illustrée par l’écart de croissance enregistrée chez Walmart entre les ventes au sein du réseau de magasins (3% entre 2021 et 2025), et la croissance des ventes de Walmart.com (13,6% au cours de la même période). En conséquence, les achats en ligne représenteront près de 30% (26,8 %) des ventes mondiales de la catégorie soins et beauté d’ici 2026, contre un cinquième en 2021.

« Non seulement les articles qui étaient autrefois achetés en magasin sont maintenant disponibles en ligne, mais à l’âge de la mobilité, les marques ont vite testé des technologies numériques innovantes pour engager leurs clients à distance, comme la réalité augmentée qui facilite l’essai virtuel des rouges à lèvres, permet d’engager les acheteurs dans des événements saisonniers et les opportunités de shopping en direct de plus en plus offertes par les géants du marché comme Alibaba, Amazon, JD.com ainsi que la plate-forme d’achat groupée chinoise Pinduoduo (PDD), qui – avec un TCAC attendu de 17% entre 2021 et 2026 – tirera la croissance de la catégorie au cours des cinq prochaines années », affirme Deren Baker, PDG d’Edge by Ascential.

La montée inexorable et continue des écosystèmes de type marketplaces oblige les marques opérant dans le domaine des soins et de la beauté à se concentrer sur l’optimisation de leurs leviers de croissance dans ce canal. « Dans le nouveau monde de la vente au détail, les marques doivent s’appuyer sur des stratégies d’engagement spécifiques à leur marché et s’assurer de disposer de stratégies solides et de chaîne d’approvisionnement flexibles permettant de répondre par des délais de livraison courts aux hausses inattendues de la demande des clients », a ajouté Baker.

Les acteurs asiatiques enregistrent les taux de croissance les plus élevés

Si Amazon et Alibaba devraient connaître entre 2021 et 2026 une croissance rapide, avec des taux de croissance de 14,2% et 12,4% respectivement, les taux de croissance les plus élevés sont attendus en Asie. Selon Edge by Ascential, l’application mobile chinoise Pinduoduo, vieille d’à peine six ans, qui a affirmé compter 788,4 millions d’utilisateurs en 2020, contre 779 millions pour Alibaba, devrait croître à un taux annuel composé de 17,1% jusqu’en 2026, tandis qu’en Asie du Sud-Est, Shopee devrait croître de 16,8%.

Pinduoduo et Shopee exploitent tous deux des modèles innovants axés sur l’engagement social et les expériences mobiles. Shopee étend maintenant ses opérations transfrontalières en Amérique latine, tandis que Pinduoduo continue de pousser son approche d’achats groupés pour susciter davantage d’engagement de la part de ses utilisateurs.

« Les bénéfices potentiels du commerce électronique dans le domaine des soins et de la beauté n’ont pas échappés à certains des poids lourds actuels de la catégorie. En juilletla chaîne de produits de beauté française Sephora, détenue par LVMH, qui possède l’un des plus grands réseaux de magasins de produits de beauté au monde, est entrée sur le marché britannique avec le rachat du spécialiste de la vente en ligne Feelunique, tandis qu’en avril, le fonds américain Carlyle a acheté Beautycounter, un spécialiste de la ‘clean beauty’, dans le cadre d’une transaction d’un montant de 1 milliard de dollars US », explique Florence Wright, analyste principale chez Edge by Ascential et auteur du rapport.

Pour faire face à l’évolution des habitudes d’achat des consommateurs, les marques du secteur des soins et de la beauté doivent plus que jamais adopter une approche omnicanale et utiliser l’ensemble des points de contact numériques disponibles pour maximiser l’engagement et augmenter les ventes.

Source Premium Beauty

 

Ne Manquez rien
Souscrivez à notre Newsletter
Soyez le premier à recevoir les dernières mises à jour et du contenu exclusif directement dans votre boîte de réception.
Souscrivez
Vous pouvez vous désabonner à tout moment
close-link